06.22.67.44.67
contact@humanupconsulting.fr

Manque de motivation : 5 conseils pour manager la procrastination

Manque de motivation : 5 conseils pour manager la procrastination

Manque de motivation : 5 conseils pour manager la procrastination

La procrastination est définie comme le fait de remettre systématiquement à plus tard des actions dans un certain domaine. Nous pouvons avoir tendance à procrastiner dans un cadre personnel, mais aussi professionnel. La procrastination est connue de tous. Il existe même une étude sur la procrastination qui révèle qu’un Français sur deux procrastine au moins une heure par jour. Plus d’un Français sur cinq procrastine plus de deux heures par jour.

Dans le cadre du travail, cela peut être lié à d’autres facteurs que la gestion du temps. Ce phénomène peut mener à de l’auto-sabotage. En effet, tout remettre à plus tard peut engendrer stress, sentiment de culpabilité, baisse de confiance en soi, mais aussi des problèmes de santé. Il existe différentes raisons qui poussent à la procrastination et qui peuvent nuire à notre bien-être.

Quelles sont les causes de la procrastination ?

Procrastination

En tant que manager ou collaborateur, il existe plusieurs solutions pour lutter contre la procrastination. Notre cabinet de conseil en management vous livre ses méthodes.

Avant de vous livrer ces quelques conseils, essayons de comprendre pourquoi nous procrastinons.

Manque de motivation

Le manque de motivation est un facteur récurrent de la procrastination. Toutefois, il est nécessaire de le repérer. Parfois, nous ne savons pas que nous ne sommes plus motivés et nos managers non plus. Il est donc important de repérer les signes de démotivation.

Peur de mal faire 

Dans certains cas, certaines personnes n’osent pas se lancer de peur de mal faire, peur de faire des erreurs et attendent la dernière minute. Parfois, le stress et l’angoisse peuvent les bloquer au point de remettre à plus tard ce qu’ils doivent faire. Ils ont tendance à attendre une aide extérieure pour les aider à se lancer comme leurs managers respectifs qui peuvent les rassurer. Un travail sur l’estime de soi et la confiance peut être une solution pour les aider à passer à l’action et ne plus être dans l’attente.

Envie de challenge

Dans d’autres cas, certains collaborateurs attendent la dernière minute pour se prouver des choses à eux-mêmes. Le défi devient leur monnaie d’échange. En effet, dans ces cas-là, nous sommes face à des profils qui puisent leur source d’énergie dans l’urgence. Cela peut être une source d’excitation et d’adrénaline qui les obligent à se concentrer sur un temps imparti et à donner le meilleur d’eux-mêmes. Suite à cela, ils vont se féliciter d’avoir réussi. Il est essentiel de souligner que pendant ces moments de travail dense, le stress peut se joindre aux efforts fournis et un déclencheur externe à leur déconcentration peut être source de tension.

Multiplication des distractions

Il est vrai que dans notre quotidien nous rencontrons un grand nombre de distractions et en fonction de notre profil de personnalité, nous sommes plus sensibles à certaines (exemple : application sur smartphone, appels, sollicitation des collègues, bruit…). Il est donc essentiel de bien se comprendre pour mettre en place un plan d’action personnalisé. 

Quelles sont les solutions pour vaincre une procrastination qui persiste ?

Être inspiré par ce que l’on fait afin de ne plus procrastiner

Si vous procrastinez dans votre travail, c’est peut-être le signal que ce que vous faites ne vous passionne pas. Si quelque chose ne vous inspire pas, vous aurez tendance à vous auto-saboter. En effet, faire quelque chose que l’on n’aime pas, n’a pas de sens pour nous, donc nous avons tendance à tout remettre au lendemain.

Si nous procrastinons régulièrement dans notre travail, posons-nous la question suivante : Ai-je réellement envie de faire ce que je fais ?

Il se peut que les tâches que vous effectuées sont trop ennuyeuses ou désagréables et que certaines vous donnent du plaisir. Nous vous invitions à réaliser un inventaire des tâches que vous réalisez et à changer vos habitudes. Par exemple, vous pouvez commencer par celles qui vous incommodent en les réalisant en un temps imparti que vous aurez défini en amont pour ensuite vous consacrer à ce que vous aimez faire.

Courez vers votre rêve  

Si vous vous rendez compte que vous n’êtes pas inspiré par ce que vous faites, il est essentiel d’en comprendre la cause. Est-ce lié au rythme, à la charge de travail, à des personnes, au cadre ou plus globalement au métier ? Si vous n’arrivez pas à répondre à cette interrogation, vous devez tenter de modifier votre façon de travailler afin d’analyser ce qui vous pousse à procrastiner. Et pour cela, il est important de vous rappeler votre objectif en réalisant vos tâches, vos missions. Se rappeler de son objectif aide à établir un plan d’actions efficace et travailler son organisation pour être efficient. Lutter contre la procrastination passe par la mise en place d’objectifs jalonnés par des étapes simples et facilement accessibles.

Agir avec patience pour diminuer la procrastination

Lorsque vous avez défini la façon de travailler qui vous convient le mieux, agissez avec patience. Avec un bon rythme ainsi qu’un bon cadre, votre tendance à procrastiner diminuera avec le temps. Il suffit dans ce cas de mettre en place un planning timé et mesuré.

Mieux se connaitre

La procrastination est souvent la conséquence d’une mauvaise connaissance de soi même. En effet, remettre à plus tard ce qu’on peut faire immédiatement peut être lié à plusieurs types de peur comme par exemple la peur du rejet. Exemple :  je procrastine car je ne sais pas gérer mes distractions comme ma collègue qui rentre dans mon bureau et me dérange dans mon travail mais je ne sais pas lui dire « NON ». Ce manque d’assertivité me conduit à repousser à plus tard ce que je pouvais faire de suite. Nous pouvons traiter tous nos maux avec des plans d’actions concrets. Pour cela, un accompagnement par un coach professionnel peut être bénéfique ou faire une formation comme « développer mon assertivité pour une meilleure efficacité » peut vous donner la clef pour vous développer.

La procrastination persiste

Si après avoir essayé différentes façons de travailler, vous procrastinez toujours. Il faut peut-être changer de voie, trouver votre réelle passion, celle qui vous fait vibrer. En effet, la procrastination est parfois un cri de l’inconscient qui vous demande de changer de chemin.

Pour dépasser la procrastination, il faut renouer avec ce qui vous anime. Il est donc nécessaire de remettre vos choix de vie en question pour atteindre votre bien-être professionnel.

Pour conclure, la procrastination n’est pas forcément quelque chose de grave si c’est passager. Cependant, si celle-ci persiste, il est nécessaire de se poser des questions sur ce que l’on veut vraiment. Ce n’est pas toujours simple de comprendre seul quelle est notre véritable passion. Il existe différentes façons de comprendre notre inconscient. Un accompagnement par un professionnel, un bilan de compétences par exemple peuvent vous aider dans cette démarche. Chez Human’up consulting nous vous proposons un bilan avec suivi personnalisé qui vous permet de trouver votre bien-être professionnel.

Notre cabinet RH à Toulouse vous accompagne partout en France.